OSINT

Les opérations sur les webs

Les opérations militaires sur les webs Le renseignement est composé de plusieurs branches dont les principales sont le renseignement d’origine humaine (conversations et observations), le renseignement d’origine image (satellites et appareils photo), le renseignement d’origine électromagnétique (écoutes et interceptions). Toutes ces capacités sont utilisées pour agir efficacement sur le champ de bataille, or désormais celui-ci inclut les webs. Il a été démontré que les webs fournissaient les mêmes opportunités et les mêmes armes à l’ensemble des belligérants, ils apportent [...]

Rens sur le web initial

Au début du web, l’information y était statique, il n’y avait pas de possibilité d’interaction et surtout elle était gardée dans des silos isolés les uns des autres. L’accès à ces silos dépendait de la capacité des moteurs à les identifier et de la capacité du chercheur à correctement interroger les index des moteurs. Pour pallier en partie ce manque de connaissance, l’OTAN, dès 2001, édite une série de trois manuels portant sur l’exploitation de l’internet à des fins de [...]

Pratique du renseignement

Les pratiques du renseignement sur les webs initial, social et sémantique. Bien que, à l’origine largement financé par les forces armées américaines (Sterling, 1993), les agences de renseignement ont mis beaucoup de temps à prendre en compte internet et surtout le web comme source d’information légitime. A titre d’exemple, même si les premières informations sur le web furent disponibles à partir de 1992 et de nombreuses unités militaires américaines disposèrent de sites internet, le premier centre américain dédié au recueil [...]